Conseil général du Val d'Aran à Vielha

Du fait de sa situation géographique, la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises travaille sur de nombreux projets de coopération avec l’Espagne et plus particulièrement le Val d’Aran. Ces échanges permettent de renforcer les liens entre les deux territoires qui partagent de nombreux enjeux et une culture commune.

 

 

Carte d’identité du Val d’Aran

Le Val d’Aran est situé dans la région de la Catalogne, au sein de la province de Lleida, ce territoire dispose de sa propre autorité de gestion depuis 1990 : le Conselh Generau d’Aran.

  • 33 communes
  • 10 295 habitants
  • Capitale : Vielha
  • 3 langues officielles : aranais, catalan et espagnol
  • 30% du territoire se trouve à plus de 2 000 mètres d’altitude


Au regard des enjeux d’aménagement et de développement durable du territoire (gestion de l’eau, développement de l’offre touristique, maintien des services à population…), la coopération avec le Val d’Aran semble être une évidence. L’objectif est de structurer la coopération transfrontalière afin qu’elle devienne le « moteur » de mise en œuvre de chacun des projets (tant sur le plan politique, technique que financier) avec la mise en place de temps de rencontres et d’échanges sur des sujets concrets, émergence et valorisation des initiatives de coopération publiques et privés…

 

Actions et projets menés

Présentation actions de coopération transfrontalière - 2018 (3.75 mo)
Prévisualiser

 

Une collaboration étroite entre Pôle Emploi et l’homologue espagnol Soc a été tissée pour favoriser la recherche d’emploi et la mobilité des travailleurs entre la France et l’Espagne.


Les bureaux de Saint-Gaudens et de Vielha partagent désormais leurs offres d’emploi.

Bus quotidien St-Gaudens - Val d'Aran. Georges Méric, Carole Delga et Carlos Barrera

 

L’ancienne Communauté de Communes du canton de Saint-Béat a travaillé avec le Val d’Aran, le Département de la Haute-Garonne et la région Occitanie pour la mise en place d’une correspondance en bus afin de répondre aux besoins identifiés des habitants de ces deux territoires.  Le département de la Haute-Garonne a pour cela prolongé la ligne 95 du réseau de transports interurbains Arc-en-ciel afin de rejoindre la ligne Vieilha – Baqueira, gérée par le conseil général d'Aran.

Cette ligne de bus entre Melles (Haute-Garonne) et Les (Val d'Aran) est en service depuis le 18 avril 2017. Cela a permis de créer une liaison entre la ligne Val d’Aran-Barcelone et la ligne Marignac-Toulouse.

Nos territoires sont soumis à de forts risques naturels et notamment au risque inondation. Cet aléa rassemble particulièrement les Pyrénées Haut Garonnaises et le Val d’Aran puisque la Garonne prend sa source en Espagne. Suite à la crue de 2013, un programme européen POCTEFA « Prévision des crues d’intérêt communautaire », a été mis en place sur les cours d’eau majeurs : la Pique et la Garonne.

 


Période 2013-2015

station risquhydro sur un pont en espagne

 

En novembre 2013, l’ancienne Communauté de Communes du canton de Saint-Béat a signé une convention de coopération transfrontalière avec le Conselh Générau d’Aran et 4 comarques espagnoles (Lérida étant chef de file) pour l’achat groupé d’équipements radar de détection des crues. Le programme a abouti en octobre 2015 à la mise en place d’un système opérationnel de surveillance des cours d’eau et une prévention en temps réel garanti par un accès en ligne, public, libre et gratuit, aux données hydrologiques.

 

Consulter les données en temps réel

 


Côté français, une étude plus poussée de modélisation devrait voir le jour : Risqhydro II.

 


Période 2016-2020

En décembre 2016, l’ancienne Communauté de Communes du canton de Saint-Béat a signé un accord pour donner suite au programme POCTEFA RisqHydro Z. La coopération transfrontalière sur ce projet continue.

Chemins de la liberté (en cours)

Le projet s’inscrit dans une démarche de revitalisation des territoires de montagne par la conservation, la réhabilitation et l’animation de randonnées à thèmes et tout particulièrement ici, en rappelant le sort des populations juives d’Europe fuyant la persécution nazie et tentant de franchir la frontière pyrénéenne L’objectif est de tendre à la conservation la plus exhaustive possible de la Mémoire collective par la réappropriation du théâtre des opérations concerné par ces chemins d’évasion transfrontaliers. Il s’agirait d’un nouveau produit touristique générant des retombées économiques pour le territoire.

 

Chemin de Saint Jacques « Saint-Bertrand de Comminges - Roda de Isabena » (en cours)

Un travail collectif est mené pour réaliser un tracé d'une variante historique du chemin vers Saint-Jacques de Compostelle qui passait par le Val d'Aran, via le port de Vielha (1700 m) en direction de Huesca (Espagne ).

 


Piste cyclable transfrontalière (en cours)

La Communauté de Communes avait proposé un premier tracé envisageable qui alternait entre de magnifiques forêts et des villages de montagne pour découvrir le riche patrimoine de notre territoire. Le dossier est désormais géré par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

 


Partenariats avec la station du Mourtis

Plusieurs partenariats ont été noués avec la station de ski, notamment la commercialisation de forfaits conjoint « forfait station Mourtis + Thermes de Les », l’accueil de groupes scolaires du Val d’Aran ou encore un programme de formation avec l’École de Technique de la Montagne et l’École Hotellière du Val d’Aran.

 

Culture : inscription des brandons à l’UNESCO

Le comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a rendu son verdict le 2 décembre 2015 et a décidé d’inscrire les fêtes du feu du solstice d’été ou « brandon » dans les Pyrénées au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. La candidature avait été déposée en commun par l’Andorre, l’Espagne et la France. Ce classement reconnait ainsi officiellement l’importance de ces traditions et la nécessité de les protéger et de les transmettre.

 

Brandon devant les thermes de Luchons

 

 

RETOUR EN IMAGES SUR LA CÉRÉMONIE DES LIES ET PATSERIES 2018

Vice-président référent

GROS Joel

 

Joël GROS

 

Coopération