Saint-Bertrand-de-Comminges haut et sa cathédrale

Le Patrimoine raconte l’histoire des Pyrénées Haut Garonnaises au travers de ses différentes époques et aspects : patrimoine architectural, naturels, espaces de mémoire, traditions…

 

La Communauté de Communes est engagée dans une démarche active d’appropriation de ce patrimoine et de mise en valeur de tout ce qui fait l'identité des Pyrénées Haut Garonnaises, son caractère, son authenticité. Pour cela, différentes actions sont actuellement déployées : un programme de réhabilitation du petit patrimoine, la réalisation d’un inventaire ou encore la création d’événements originaux.

 

 

Sauvegarder notre petit patrimoine

Pour sauvegarder nos richesses locales, un programme de rénovation du petit patrimoine a été initié par l’ancien Haut Comminges dans les années 2000. En lien étroit avec les communes et le CAUE, il consiste en la réalisation d’un inventaire puis de la rénovation du petit patrimoine bâti : lavoirs, chapelles, pompes…

 

 

Lavoir avant Lavoir après

Exemple de restauration réalisée : le lavoir de Gourdan-Polignan

 

Les communes transmettent un dossier de demande justifié, puis un architecte du CAUE visite le site recensé et rédige un rapport qui mentionne les éventuels travaux à effectuer et l’intérêt patrimonial. Ce programme dispose d’un budget de 100 000 € financé à 50% par la Communauté de Communes et 50% par la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux.

 

Chantiers réalisés 

Environ 30 ouvrages ont pu bénéficier du programme :

  • Statue Saint Michel - Barbazan
  • La Vierge du Rocher - Barbazan
  • Lavoir - Luscan
  • Moulin de Bellan - Pointis de Rivière
  • Source du lavoir de Garnère à Sauveterre de Comminges
  • Lavoir - Valcabrère
  • Lavoir - Frontignan de Comminges
  • Chapelle inachevée - Barbazan
  • Portail de l’ancien château - Galié
  • Chapelle Saint Martin de Gesset - Sauveterre de Comminges
  • Chapelle Saint Julien - Saint Bertrand de Comminges
  • Tour du Castet Bert - Valcabrère
  • Autel de la Mont-Joie - Galié
  • Chapelle Notre Dame de Cabanac - Pointis de Rivière

 

  • Murets - Huos
  • Notre Dame du Bien - Génos
  • Place du Barry - Sauveterre de Comminges
  • Lavoir de Gège - Sauveterre de Comminges
  • Le Camin nau - Seilhan
  • Puit du Pradiot – Sauveterre de Comminges
  • La source de Ore - Ore

  • La source de Saint Caprais - Payssous
  • Ancien cimetière - Frontignan
  • Muret - Génos
  • Chapelle Sainte Germaine - Labroquère
  • Lavoir - Malvezie
  • Chemin de croix - Saint Pé d’Ardet

  • Lavoir (mise en sécurité) - Malvezie

 

  • Lavoir du Château – Gourdan-Polignan
  • Pompe du Couret – Gourdan-Polignan
  • Escalier ville haute ville basse - Saint Bertrand de Comminges
  • Castet Bert –Valcabrère
  • Abreuvoir - Lourde

 

 

CHANTIERS en cours de RÉALISation 

  • Oratoire à la Vierge - Labroquère
  • Source et fontaine de Saubon - Labroquère
  • Table d’orientation - Labroquère
  • Edicule sanitaire et pompe ancienne école communale - Luscan
  • Chapelle Saint-Martin - Saint-Bertrand de Comminges
  • Chapelle Bienheureuse - Cier de Rivière

 

Avec la fusion, le prochain programme sera élargi aux 77 communes des Pyrénées Haut Garonnaises.

 

 

 

Découvrir le patrimoine classé et inscrit aux Monuments historiques

Thermes Chambert de Luchon

 

  • Chapelle Saint-Étienne du 12ème siècle inscrite en 1931 pour protéger la porte romane
  • Église Notre-Dame-de-l’Assomption du 16ème mais reconstruite de 1847 à 1857, peintures de Romain Cazes, inscrite en 2003 dans son intégralité
  • Château Lafont du 18ème siècle. Façade inscrite en 1927 et rampe d’escalier d’honneur classée en 1931
  • Casino datant de 1878 et 1929. Le vestibule, escalier, élévation, galerie, parc, salle de spectacle et pavillon ont été inscrits en 1999
  • Villa Santa Marie ou Narischkine datant de 1840 et inscrite en 2006 (façades, toiture, mur de clôture et portail d’entrée)
  • Villa Luisa de 1884, décor Néo-renaissance, inscrite en 2012
  • Résidence de Charles Tron de 1854. Les éléments protégés sont les façades et les toitures. Inscrite en 1986
  • Villa Édouard de 1864. Les éléments protégés sont l’élévation, le mur de clôture, le portail et la dépendance. Inscrite en 2003
  • Chalets Spont. 3 chalets datant du milieu du 19ème siècle. Les façades et les toitures des 3 chalets ont été inscrites en 1993.
  • Thermes Chambert datant de 1854 et 1858. Les éléments protégés sont l’établissement de bains et le vestibule. Ils ont été inscrits en 1977
  • Villa Pyrène datant de la 2ème moitié du 19ème siècle. Les éléments protégés sont la clôture, la véranda et l’élévation. Inscrite en 2004

  • Château du 16ème et 18ème siècle, élément protégé : porte du 16ème siècle. inscrit en 1947

  • Église du 14ème siècle. Le décor intérieur est protégé. L’église a été classée en 1960
  • Église Saint-Geniès, romane du 12ème et remaniée au 17ème siècle. Le décor intérieur est protégé. Inscrite en 1985
  • Cromlech du Mail de Soupène (alignement de monolithes verticaux) datant du néolithique. Classés en 1889

  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste du 12ème, 13ème, 17ème et 18ème siècle, classée en 1955

  • Église Saint-Étienne du 14ème siècle, inscrite en 1977

église de Cazaril-Laspènes

 

  • Église Saint-Martin, romane datant du 12ème et 13ème siècle, inscrite en 1926

Détail d'une fresque de l'église de Cazeaux-de-Larboust

 

  • Église Sainte-Anne du 12ème siècle, fresque du 15ème. Classée en 1921

  • Maison du 15ème siècle. Éléments protégés : l’élévation et la toiture. Inscrite en 1979
  • Église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge du 15ème siècle. Clocher-mur roman, agrandie à l’époque gothique. Inscrite en 1977

  • Église Saint-Pierre-es-Liès du 18ème et 20ème siècle, classée en 1986

  • Ruines du château-fort du 13ème et 14ème siècle, inscrit en 1970

chapelle de la moraine de Garin

 

  • Cromlech (alignement de monolithes verticaux) datant du néolithique, classé en 1889
  • Chapelle Saint-Pé-de-la-Moraine du 10 et 12ème siècle, inscrite en 1971

  • Église Saint-Roch : 12ème, 15ème, 16ème, 17ème et 18ème. Protection des décors mais église inscrite dans sa totalité en 2006

Pont sur la Garonne de Gourdan

 

  • Brèche dite du Picon : site archéologique classée en 1956
  • Grotte dite de l’Éléphant : site archéologique, gravures rupestres. Classée en 1956 et inscrite en 2014
  • Pont sur la RN 125 : pont datant du 19ème siècle. Inscrit en 1984

  • Château du 17ème siècle, inscrit en 1977. Éléments protégés : façades et toitures du château et de la chapelle, cheminées au rez-de-chaussée et cheminées au 1er et 2ème étage, escaliers

  • Église Saint-Christophe fin 15ème, début 16ème. Inscription de l’édifice dans sa totalité en 2001

Maison forte de Mayrègne

 

  • Croix du cimetière, inscrite en 1926
  • Église Saint-Pierre, romane datant du 11ème et 12ème siècle inscrite en aout 1975
  • Maison forte / tour du 15ème siècle, inscrite en 2007

  • Tour à signaux dite le Castet du 10ème et 11ème siècle. Inscrite en 1950

  • Église Saint-Barthélemy, romane datant du 12ème siècle. Le clocher est protégé. Inscrite en 1944

  • Église romane du 12ème siècle, classée en 1840

église de St-Béat

 

  • Église Saint-Benoît du 12ème siècle, classée en 1994

Vidéo Grand Site Saint-Bertrand de Comminges

 

 

Transcription textuelle de la vidéo

 

  • Anciens remparts gallo-romains : inscrit en 1956
  • Tourelle du 15ème siècle, inscrite en 1927
  • Cathédrale Notre-Dame : élevée au 11ème, 12ème, 14ème et 15ème siècle, classé en 1840 et le cloître en 1889
  • Porte de ville (Cabirole) : inscrite en 1927
  • Camp militaire romain, site antique. Inscrit en 2012
  • Enceinte de la ville haute, 4ème siècle, 5ème siècle, 12ème et 13ème. Inscrit en 1998
  • Site archéologique gallo-romain : établissement de bains, temple antique, théâtre. Classé en 1946

château de Saint-Paul-d’Oueil

 

  • Château du 16ème siècle. Les éléments protégés sont la tourelle et l’escalier. Inscrit en 1947

  • Église Saint-Pierre du 11ème, 12ème et 13ème siècle, vestiges de fresques, inscrite en 1956

église de Trébons de Luchon

 

  • Église Saint-Julien romane du 11ème et 12ème siècle inscrite en 1979

  • Tour dite du Castet Bert : Tour de guet du 11ème siècle. Inscrite aux Monuments historiques en 1997
  • Cimetière : 13ème siècle, protection du portail, inscrit en 1926
  • Basilique Saint-Just : Datant du Moyen-Age, classée au Monuments historiques en 1840

 

 

 

Rite du feu : Le brandon

brandon brulant devant les thermes Chambert de Luchon

 

Le brandon, tradition de survivance païenne, est célébré des deux versants des Pyrénées. Rituélique à l’origine, il occupe une place centrale dans le calendrier de la société montagnarde. Le moment du feu (qui en Comminges porte le nom de brandon, ce qui signifie ‘bois vert’) était un temps d’extraversion, de libération des mœurs dans la société traditionnelle rurale. Avec sa modification par l’exode, le modernisme, la tertiarisation, il s’est transformé en un temps de célébration plus ludique associé aujourd’hui à la Saint-Jean (le 24 juin).

 

Pour autant, un savoir-faire traditionnel exceptionnel demeure. Car le brandon est un imposant mât de sapin (qui peut atteindre 8 à 12 mètres) préparé avec une technique unique : abattu à date précise (souvent à la hache), il est fendu de petits coins de bois qui assure son séchage rapide et sa structure aéré. Ainsi, son architecture en cheminée facile sa combustion (tirage) le jour de la crémation.

 

En 2015, l’UNESCO a inscrit le feu du solstice d’été pyrénéen au patrimoine culturel immatériel de l’humanité avec un dossier déposé par trois pays : l’Andorre, l’Espagne et la France.

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la compréhension de ce rite, lisez le Calendrier pyrénéen, rites, coutumes et croyances dans la tradition orale en Comminges et en Couserans, Isaure Gratacos, 1995.

Contact

Service Tourisme - Marie Courtèges