• Accueil >
  • Aménager et sécuriser
Protections anti-avalanches au col Peyresourde

Du fait de ses spécificités, le territoire de la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises est exposé à de nombreux risques naturels et technologiques. Historiquement la compétence est exercée à l’échelle communale sur une grande partie du territoire et à l’échelle intercommunale sur le Pays de Luchon. Aujourd’hui, la communauté de communes s’engage à être un acteur et un coordonnateur facilitateur pour la prévention des risques naturels.

 

 

L’extension de l’exercice de la compétence « gestion des risques naturels » à tout le territoire est en cours de définition par les élus de la commission « gestion des milieux aquatiques et des risques naturels » présidée par Charles HORMIERE, Vice-Président.

 

 

Un territoire particulièrement exposé

Avec 789 sites à risque, le territoire de la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises est très vulnérable aux risques naturels tels que :

 

  • Des avalanches (286 sites répertoriés)
  • Des crues torrentielles (149 sites répertoriés)
  • Des glissements de terrain (120 sites répertoriés)
  • De chutes de blocs (89 sites répertoriés)
  • De ravinement (58 sites répertoriés)
  • D’inondation (8 sites répertoriés)
  • D’affaissement (2 sites répertoriés)
  • Des séismes (tout le territoire)
  • Des feux de forêt (tout le territoire)

 

Carte des zones de risques naturels

 

Entre 1258 et 2017, le service RTM (Restauration des Terrains de Montagne) a recensé 1 402 évènements sur les communes de la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises. À l’exception de 4 communes sans événement recensés, toutes les communes ont connu une manifestation événementielle.

 

Les effets de ces événements sont exacerbés par la déprise agricole et un manque d’entretien des terres, fossés… Par exemple, les villageois creusaient des fossés dans les estives pour abreuver les animaux, ce qui drainait les terrains. Les habitants récupéraient le bois arraché par les avalanches pour se chauffer, évitant ainsi que ces arbres se retrouvent mobilisés lors de crues par exemple. Peu à peu les modes de vie ont changé, les terrains sont aujourd’hui moins entretenus.

 

Actuellement, 46 communes sont dotées d’un Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles (PPR) et 3 ont un PPR en cours d’élaboration. Les communes qui disposent d’un PPR sont principalement celles situées en montagne, seules quelques communes de montagne (notamment dans le Haut-Larboust) ne sont pas encore couvertes par un PPR. Ces PPR sont prescrits et réalisés par le service risque de la DDT (service déconcentré de l’État).

 

Carte des communes ayant un plan de prévention des risques

La Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises doit statuer avant le 1er janvier 2018, sur les compétences optionnelles qu’elle souhaite prendre et notamment sur la compétence « gestion des risques naturels » qui est intégrée dans le bloc « Protection et mise en valeur de l’environnement et du soutien aux actions de maîtrise de l’énergie ». L’étendue de cette compétence sera définie plus précisément par l’intérêt communautaire, pour lequel la collectivité doit statuer avant le 1er janvier 2019.

 

Une autre compétence « Gestion des Milieux Aquatiques et Préventions des Inondations » (GEMAPI) sera obligatoirement exercée à compter du 1er janvier 2018. Afin d’anticiper la prise de compétence, le PETR Pays Comminges Pyrénées, s’est porté volontaire pour porter l’étude de gouvernance concernant la mise en place de la compétence GEMAPI sur le périmètre de la Garonne amont. De cette étude dépendra le périmètre d’exercice de cette compétence par la CCPHG.

Risques et actions réalisées sur le territoire

Commission Gestion des milieux aquatiques et risques naturels (6.27 mo)
Prévisualiser
 

 

Appel à projet STePRiM

La Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises a également répondu à un appel à projet pour la prévention des risques en montagne (STePRiM) lancé par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

 

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/appel-projets-prevention-des-risques-en-montagne

 

Consulter la réponse de la CCPHG à l’appel à projet (7.00 mo)
Prévisualiser

 
 

 

 

Liens utiles

Contact

Lionel PAYOT / Ségolène DUCHENE

 

 

Vice-Président référent

HORMIERE Charles

 

Charles HORMIERE

 

Gestion des milieux aquatiques et risques naturels